Contenu

Actualités

Info 91 : Mauvais état de feuillaison des épicéas en Auvergne-Rhône-Alpes (aout 2020)
Depuis la fin du printemps, les forestiers constatent des peuplements ternes avec des rougissements par taches plus localisés. Plus précisément cela se traduit sur les arbres par une perte foliaire marquée. Le phénomène est très présent sur toute l’entité massif central. Les attaques de scolytes sur ces arbres restent exceptionnelles mais la fragilisation des peuplements est évidente.
 
L’état sanitaire du pin sylvestre se dégrade face aux sécheresses successives (04/2020)
Les observations de dépérissements de pin sylvestre se multiplient depuis quelques années. Cette vision nationale de la problématique est consultable dans un article rédigé par FX Saintonge (expert DSF).
 
Info 90 : Scolytes, l’année de tous les dangers (avril 2020)
Avec la douceur exceptionnelle de ce début avril, les premiers essaimages massifs viennent d’être enregistrés sur la plupart des territoires. Ces premiers essaimages se traduisent par une colonisation à la fois des arbres sur pied mais aussi des volis et des chablis assez largement présents.
 
La Pyrale du Buis en 2020
Actualité 2020 concernant la pyrale du Buis (Cydalima perspectalis)
 
Bilans santé des forêts 2019 en région Auvergne-Rhône-Alpes
Deux de publications complémentaires permettent d’avoir un regard sur l’état de santé des forêts sur le territoire régional. Le bilan régional permet d’avoir une vision générale de l’état sanitaires des forêts. Les Bilans départementaux sont le résultat de travail des CO sur leur zone d’intervention.
 
Colloque pyrale du buis reporté
La colonisation par la pyrale du buis des forêts françaises fait partie des invasions entomologiques les plus impactantes pour les milieux naturels. 5 ans après les premiers dommages significatifs en France, ce colloque largement ouvert à l’international permettra de faire le point sur les acquis de la recherche. Il devait se tenir le 7 avril 2020 dans la Drôme. Suite à l’épidémie de Covid-19, la décision a été prise de reporter cet événement en fin d’hiver 2021
 
Point sur les dégâts de scolytes sur les alpes du Nord (janv 2020)
Depuis 2006, le DSF via son réseau de CO suit la dynamique des dommages de scolytes au travers des volumes identifiés comme atteint par les scolytes en forêt publique. Ces données concernent uniquement les épicéas.
 
État de santé des forêts alpines : rencontre transfrontalière entre forestiers Suisses, Italiens et Français
e Département de la santé des forêts du ministère de l’Agriculture organise depuis 2016 des formations au niveau des Grandes Régions Écologiques. Ces réunions permettent d’avoir une vision précise et complète de l’état de santé des forêts sur des territoires spécifiques. Les 27 et 28 juin dernier, une vingtaine de forestiers, en charges des suivis sanitaires, se sont réunis à Modane (73) pour échanger sur la forêt alpine.
 
Sécheresse et chaleur 2018 : impact sur l’état sanitaire des forêts (juil 2019)
La sécheresse exceptionnelle de 2018, couplée à des températures anormalement élevées sur une période longue, a eu de fortes conséquences sur les arbres forestiers. La lettre du DSF n°54 permet d’avoir une vision nationale de cet incident majeur pour la forêt française. La situation est évolutive et les effets sur les forêts continueront à se manifester et seront dépendantes du climat à venir.
 
Les défoliateurs feuillus (juin 2019)
sur le territoire régional, différents défoliateurs feuillus ont été repérés...
 
Info 88 - Risques scolytes pour les pessières et les sapinières (mai 2019)
Après une fin de saison climatiquement difficile pour les peuplements forestiers, les pessières et les sapinières de la région sont confrontées à des attaques d’insectes sous-corticaux et principalement des scolytes.
 
La pyrale du buis en 2019 (avril 2019)
Après 3 années de présence marquante dans la région, l’invasion des forêts par la pyrale du buis fait partie du paysage sylvo-sanitaire régional. Au moment où l’activité des chenilles reprend, il est important de faire un point sur la situation. L’impact sur les buxaies est marquant. Les buxaies auront toutefois été profondément modifiées par cette agression fulgurante.
 
Reprise des vols de scolytes : les forestiers doivent surveiller leurs pessières (mars 2019)
Après un automne 2018 exceptionnellement chaud et un hiver sans grand froid, l’activité des scolytes reprend. Afin de limiter l’épidémie, les forestiers doivent redoubler de vigilance et sortir les arbres scolytés de forêt le plus rapidement possible. Par ailleurs les exploitations éventuelles de bois frais ne doivent pas séjourner plus de 4 semaines en forêt, comme le précise notre plaquette de conseils pour la lutte actualisée en 2018. (...)