Contenu

Appel à projets : Animation pour le regroupement de la gestion et/ou du foncier en forêt privée, desserte forestière collective

1. Contexte et objectifs
La forêt d’Auvergne Rhône-Alpes couvre 2,5 millions d’hectares, soit 35 % du territoire. Elle est une ressource qui permet de nombreux emplois (environ 63 000 personnes), cependant moins de la moitié de son accroissement est récolté (source : kit IGN de décembre 2016). Le programme national de la forêt et du bois (PNFB) 2016-2026 a ainsi fixé pour la région un objectif de récolte supplémentaire de 2 millions de m³, dont 1,4 million de m³ hors menus bois.
Par ailleurs, la gestion durable forestière est source d’aménités : protection de la biodiversité, atténuation du changement climatique, protection des sols et de la ressource en eau, accueil du public ou encore intérêt paysager…

Cependant, la forêt d’Auvergne Rhône-Alpes est à 80 % privée et très fortement morcelée (700 000 propriétaires). Ceci constitue un frein à la mise en œuvre d’une gestion durable, ainsi qu’à une exploitation durable programmée selon des documents de gestion durable validés.
Le projet de programme régional de la forêt et du bois Auvergne-Rhône-Alpes (PRFB en cours de finalisation), conformément au PNFB, a ainsi identifié comme priorité de lever les freins à la mobilisation que constituent le morcellement et les difficultés d’accessibilité. De nombreuses autres priorités (prise en compte de la multifonctionnalité des forêts, développement d’une ressource en bois de qualité…) nécessitent la mise en gestion durable de surfaces forestières supplémentaires. Celles-ci sont majoritairement situées en forêt privée morcelée, sous le seuil d’élaboration obligatoire des documents de gestion durable. Une action de regroupement foncier ou de gestion sera donc de nature à faciliter cette mise en gestion durable.

Un premier appel à projets a été lancé en 2018 pour l’animation de projets groupés de desserte forestière. Ce nouvel appel à projets prolonge son action, en la complétant par un volet d’animation concernant le regroupement des propriétés forestières privées, soit par une gestion durable concertée, soit par un regroupement foncier.

Environ 850 000 € en autorisations d’engagement de crédits issus de la TATFNB (dotation exacte connue en juillet 2019) sont réservés pour cet appel à projets couvrant l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes, dont les réalisations pourront s’échelonner sur une période de 24 mois afin de faciliter l’atteinte des résultats. Au moins 40 % de l’enveloppe seront fléchés sur les actions d’animation foncière.

2. Conditions d’éligibilité
Sont éligibles au présent AAP :

1- Les programmes d’animation de projets groupés de desserte forestière

Ils devront respecter les critères suivants :
-  route ou piste forestière regroupant plus de 5 propriétaires ;
-  place de dépôt permettant le tri des bois et le broyage et intéressant plus de 5 propriétaires.
Pour chacun des projets, l’animation doit viser les résultats suivants :
-  l’acceptation du projet par les propriétaires concernés par l’emprise des travaux ;
-  l’élaboration d’un avant-projet sommaire et d’un chiffrage des travaux, nécessaires au dépôt de la demande de subvention pour l’investissement ;
-  une répartition de l’autofinancement du projet entre les propriétaires intéressés ;
-  la signature d’une convention régissant l’usage et l’entretien de l’ouvrage par les propriétaires susceptibles de l’utiliser ;
-  dans la mesure du possible, le regroupement des propriétaires au sein d’une association syndicale de gestion forestière.

2. Les programmes d’animation foncière

Ils devront aboutir :
-  soit à la création de structures de regroupement de propriétaires forestiers privés, qui pourront prendre des formes juridiques diverses : organisation de producteurs, association syndicale, groupement forestier, etc. La taille de ces structures devra être supérieure au seuil minimal d’élaboration obligatoire d’un document de gestion durable.
-  soit à la mise en œuvre d’une bourse foncière. Celle-ci pourra s’appuyer sur le site La forêt bouge, ainsi que sur les outils similaires locaux.

L’appel à projets est adossé au dispositif d’aide « ADEVBOIS » du ministère de l’agriculture et de l’alimentation régi par les instructions techniques du 21 décembre 2016 et du 25 janvier 2018 jointes en annexes, dont l’ensemble des règles sont applicables et déclinées comme suit pour cet appel à projets :
-  bénéficiaires éligibles : acteurs de l’amont forestier impliqués dans le développement forestier ;
-  dépenses éligibles en lien avec l’opération : frais de personnel, frais de déplacements, charges indirectes de structure forfaitaires de 10 %, dépenses sur factures (prestations de service, dépenses liées à l’organisation de réunions, frais de communication – les dépenses d’investissement NE SONT PAS éligibles) ;
-  période d’éligibilité des dépenses : à partir du 1er juillet 2019 et jusqu’à deux ans après le début d’exécution ;
-  base légale pour le respect des règles européennes de la concurrence : régime cadre exempté de notification n°SA 42062 relatif aux aides au transfert de connaissances et aux actions d’information dans le secteur forestier pour la période 2015-2020 ;
-  taux de subvention de 80 % ;
-  prise en compte de la TVA non récupérée ;
-  avance de 50 % versée à la signature de la décision attributive de subvention, sur demande ;
-  acompte éventuel plafonné à 80 % de la subvention, sur la base d’un rapport intermédiaire et d’une justification des dépenses soutenues ;
-  solde sur la base d’un rapport d’exécution et d’une justification des dépenses soutenues à l’issue de l’opération.

3. Sélection des projets
Les programmes d’animation doivent être déposés à la DRAAF au plus tard le 30 juin 2019, sur la base du dossier de candidature figurant en annexe et de l’imprimé de demande de subvention « ADEVBOIS ».
La sélection sera réalisée par la DRAAF, en prenant en compte les critères suivants, d’égale importance :
-  expérience de la structure dans l’animation de projets groupés de desserte forestière et/ou d’animation foncière ;
-  expérience des personnels en place ou devant être recrutés dans l’animation de projets groupés de desserte forestière et/ou d’animation foncière ;
-  résultats attendus du programme d’animation au regard de son budget prévisionnel ;
-  pertinence des projets proposés.
Après sélection, la DRAAF engagera si nécessaire des échanges avec les structures retenues, afin d’assurer la cohérence des programmes d’animation et de les adapter si nécessaire aux disponibilités budgétaires. Les subventions attribuées seront notifiées avant septembre 2019.