Contenu

Bilan agricole 2018 : de nombreuses productions marquées par une météo atypique

L’hiver et le printemps sont humides tandis que l’été et l’automne sont très secs et chauds. Les cours des céréales remontent enfin mais les rendements sont globalement moyens. Les prairies ne poussent plus à partir de juillet et la pénurie de fourrage s’installe dans la grande majorité des départements. La vendange est de belle qualité et en grande quantité. Le printemps humide et relativement doux est propice aux maladies sur fruits et légumes. L’abricot et la cerise sont particulièrement touchés par la météo. Les coûts de production en hausse sont supportés par un prix du lait qui augmente légèrement. La collecte de lait bio bondit de 68 % en un an. Une offre limitée en bovins maigres maintient de bons prix tandis que les bovins de boucherie et le porc peinent à être valorisés à des cours rémunérateurs.

En savoir plus en consultant la publication du bilan agricole 2018 (format pdf - 406.8 ko - 25/03/2019)