Contenu

Biodiversité

Qu’est-ce que la diversité biologique forestière ?

La diversité biologique est un terme large se référant à toutes les formes de vie présentes dans les zones boisées et les rôles écologiques qu’elles effectuent. En tant que telle, la diversité biologique forestière englobe non seulement les arbres mais la multitude de plantes, animaux et micro-organismes qui habitent les zones forestières et de leur diversité génétiques associée.

La diversité biologique des forêts peut être regardée à différents niveaux, notamment, les écosystèmes, les paysages, les espèces, les populations et les gènes. Des interactions complexes peuvent se produire à l’intérieur de et entre ces niveaux. Dans les forêts "biologiquement diverse", cette complexité permet aux organismes de s’adapter continuellement aux conditions environnementales changeants et de maintenir les fonctions de l’écosystème.

La Convention sur la Diversité Biologique (CDB)

En 1992, lors du Sommet de la Terre, 150 États signent la Convention sur la Diversité Biologique. Les forêts ayant une fonction prépondérante en tant que ’réservoir’ de biodiversité, elle y consacre une part importante de ses travaux. En 2002, la sixième conférence des parties (COP6) a adopté un programme de travail appelant à "réduire les menaces qui pèsent sur la diversité biologique des forêts et à appliquer à la gestion de tous les types de forêts une approche fondée sur les écosystèmes". Elle a aussi demandé que soit procédé à une classification des forêts afin de mieux évaluer l’état et l’évolution de la diversité biologique.

Pour aller plus loin : Union mondiale pour la nature (UICN) met régulièrement à jour une liste des espèces menacées (liste rouge) et repertorie également les espèces "éteintes" ou "éteintes à l’état sauvage".