Contenu

Brûlage des déchets

Le brûlage des déchets verts par les particuliers est une pratique qui n’est pas autorisée. Bien qu’interdit, le brûlage des déchets verts reste une activité pratiquée qui contribue à la dégradation de la qualité de l’air en Auvergne Rhône-Alpes. Différents polluants sont émis, dont des particules fines et autres composés cancérigènes, entraînant un risque accru pour la santé.

Le brûlage de déchets verts est interdit par le règlement sanitaire départemental depuis de nombreuses années, et peut faire l’objet d’une contravention de 450 euros. Pourtant, on estime que 10 % des foyers pratiquent le brûlage à l’air libre des déchets de jardin (extrapolation régionale des résultats d’une étude nationale de l’ADEME), contribuant ainsi de manière significative à la pollution de l’air : le brûlage de 50 kg de déchets verts (5 à 6 sacs de 50 litres de tonte de pelouse) pollue autant que rouler environ 13 000 km avec un véhicules essence ou diesel récent (Source ATMO AuRA – 2016) !

Pourtant, des solutions alternatives respectueuses de la qualité de l’air, individuelles ou collectives, existent : compostage, paillage, collecte en déchetterie (plus de 580 déchetteries en Auvergne-Rhône-Alpes, couvrant tout le territoire)
Il convient donc d’utiliser ces pratiques alternatives pour limiter les émissions de polluant atmosphérique ayant une incidence négative sur la santé.

Consultez les plaquettes d’information réalisées par la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes :
-  Informations et recommandations à l’intention des maires (format pdf - 2 Mo - 23/10/2018)
-  Informations et recommandations à l’intention des particuliers (format pdf - 2.5 Mo - 23/10/2018)

Pour plus d’informations, cliquez ici.