Contenu

Commercialisation en circuits courts

1. Quelles sont les conditions de maintien de la commercialisation et de la distribution de denrées alimentaires en circuits courts ?

Les activités de commandes et de livraison de produits alimentaires et non alimentaires sont autorisées, ainsi que les activités liées à la distribution de produits alimentaires en circuits courts.

Concernant les commandes et livraisons, il faut observer les règles de transport et de livraison définies à l’article 6.point II du décret n°2020-293, soit la mise en place de mesures barrières et le respect de consignes de distanciation (présence de gel hydroalcoolique ou de point d’eau pour se laver les mains, distanciation entre le vendeur ou livreur et le client).

L’ensemble des établissements des catégories M et N sont autorisés à maintenir leurs activités de vente à emporter et de livraison. Cette possibilité inclut les commerces qui font office de point de retrait et qui ont signé une convention avec La Poste, Mondial Relay, ou Relais Colis®.

Pour mémoire, les déplacements des particuliers ayant pour objet le retrait d’un colis ou d’une commande sont autorisés. Il s’agit de « déplacements pour effectuer des achats de première nécessité », quelle que soit la nature du bien commandé à distance.

Décret du n°2020-293 et notamment son article 6.point II (format pdf - 178.3 ko - 26/03/2020).

2. Marchés couverts et de plein vent :
Lien vers l’article

3. Points de vente à la ferme et en collectif :
Lien vers l’article

4. Drives fermiers AMAP : Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne :
Lien vers l’article

5. Les livraisons à domicile de produits alimentaires ou horticoles
http://draaf.auvergne-rhone-alpes.a...

6. Vente de semences et plants potagers
Lien vers l’article

7. Pour vous aider à commercialiser vos produits en circuit-court :
Lien vers l’article

8. Commandes solidaires pour soutenir les filières agricoles

Lien vers l’article