Contenu

Efficience alimentaire des élevages : un nouveau regard sur la compétition entre alimentation animale et humaine

Dans un contexte d’augmentation de la demande alimentaire mondiale, les productions animales font débat, car le rendement de la transformation des végétaux par les animaux est généralement faible et la consommation des animaux d’élevage comporte une part de végétaux consommables par l’homme. Toutefois, les animaux d’élevage ne consomment pas que des aliments consommables par l’homme. Ils mangent aussi des produits végétaux non consommables par l’homme tels que des coproduits issus de filières végétales, les résidus de culture et les fourrages (herbe notamment) parfois issus de surfaces peu ou non labourables et pouvant présenter un intérêt environnemental et sociétal (prairies).
C’est l’objet de l’étude sur l’efficience alimentaire des élevages, soutenue par Mr René BAUMONT, directeur de recherche à l’INRA et présentée lors du colloque du GIS Elevages Demain en octobre 2017 à Paris.

En Auvergne-Rhône-Alpes, où les systèmes de production herbagers sont dominants, de nombreux élevages ont ainsi une contribution positive à la production de protéines de qualité pour l’alimentation humaine, grâce à la capacité des animaux à valoriser de nombreuses ressources non consommables par l’homme. En outre, les protéines animales sont de meilleure qualité nutritionnelle pour l’homme que les protéines végétales, du fait d’une digestibilité plus élevée et d’un profil en acides aminés indispensables (AAI) mieux équilibré que celui des protéines végétales.
Les principaux leviers d’amélioration de l’efficience nette de l’élevage reposent sur le choix des matières premières pour l’alimentation animale, l’amélioration de la valeur alimentaire de ces matières premières et la sélection d’animaux aptes à bien les valoriser.

Le document de présentation de cette étude : S. Laisse, R. Baumont, T. Turini, L. Dusart, D. Gaudré, B. Rouillé, M. Benoit, P.M. Rosner, J.L. Peyraud, 2017. Efficience alimentaire des élevages : un nouveau regard sur la compétition entre alimentation animale et humaine. Colloque du GIS Elevages Demain, 17/10/2017, Paris.

GIS-Efficience-WEB-3 (format pdf - 1.2 Mo - 12/12/2017)