Contenu

Fiches descriptives des GIEE de la région

Fiches descriptives des GIEE de la région (classés par ordre croissant du n° de département) :

  • Le CETA Bressan (01) : améliorer sa rentabilité en mettant à profit les ressources agro-écologiques de son exploitation (voir la fiche de présentation)
  • L’association "Graines de l’Ain" (01) : projet nommé "graines de l’Ain", qui consiste à rechercher une meilleure autonomie des exploitations par la réduction des intrants, en favorisant l’utilisation des processus naturels permis par la culture de variétés anciennes de céréales à pailles, maïs et oléo-protéagineux et d’association céréales-légumineuses. (voir fiche de présentation)
  • Le GIE Methabio (07) gère un projet collectif de méthanisation agricole (gestion des déchets, création d’énergie) pour leurs sept élevages en agriculture biologique et investit dans du matériel agricole pour réduire leurs intrants et gagner en autonomie (Voir la fiche de présentation)
  • La Cant’ADEAR (15) : Agriculture Durable de Moyenne Montagne : optimisation des agro-ressources des territoires et étude de la relation entre les pratiques des agriculteurs et la qualité des produits en vue de leur valorisation pour une transition agro-écologique du Territoire" (voir la fiche de présentation)
  • L’association Tradition Salers (15) : innover et améliorer la durabilité du système traditionnel Salers pour assurer un avenir à ce modèle d’élevage unique et ancré à son territoire, par la valorisation des ressources naturelles et par la commercialisation de produits de qualités (voir la fiche de présentation)
  • La CAPP (Coopérative Agricole des Producteurs de Porcs), groupe Altitude : Conforter durablement et assurer le développement de la production de porcs de montagne sur paille (fiche de présentation : en cours)
  • Le GIE Agribiotech Albon (26) qui regroupe six céréaliers pour réduire les pesticides dans leurs exploitations, lancer une filière en circuit-court pour le maïs et optimiser leur consommation d’énergie par l’investissement dans une unité de méthanisation (Voir la fiche de présentation)
  • Le GIE CBC de la Véore (26) regroupe cinq exploitations productrices de maïs qui veulent réduire leur consommation en eau et en pesticides. Ils développent ensemble une filière locale de luzerne semence (Voir la fiche de présentation)
  • L’association SITADEL (38) : approvisionner toute l’année des circuits locaux, en légumes produits en moyenne montagne dans le respect de l’environnement (voir fiche de présentation)
  • Le GIE de la Varèze (38) : continuer d’investir et travailler ensemble pour restaurer nos sols et la qualité de l’eau, diversifier nos assolements et optimiser nos bilans énergétiques (voir fiche de présentation)
  • L’association Avenir Reytebert (38) : développer des pratiques agro-écologiques pour accroître les performances technico-économiques des exploitations d’élevage et protéger la ressource en eau potable du captage prioritaire du Reytebert (voir la fiche de présentation)
  • Le GIE Plaine d’Avenir (42) s’engage dans une démarche d’agro-écologie : Ses huit exploitations veulent réduire leur intrants, optimiser leurs épandages, minimiser le travail du sol et diversifier leurs assolements. Ils se lancent également dans la méthanisation et vont créer une banque de travail pour aller plus loin dans leur coopération (Voir la fiche de présentation)
  • La CUMA de la Pacaudière (42) : opter pour des systèmes respectueux des sols et de l’environnement tout en gardant les exploitations du Roannais économiquement et humainement viables (voir la fiche de présentation)
  • L’association Atouts Chanvre (42) : valoriser un produit à fort crédit écologique dans un cadre local (voir la fiche de présentation)
  • L’ADDEAR 42 (42) : Paysans autOnomes pour la Production et les Echanges Collectifs de Semences (POPECOLES) (voir la fiche de présentation)
  • La CUMA de Saint-Bonnet le Château (42)  : Ensemble pour réussir (voir la fiche de présentation)
  • GIE PILATS : Projet Innovant Lié à l’Agro-écologie du Travail de nos Sols (PILATS) (fiche de présentation : en cours)
  • La SARL AgriBrivaMetha (43) : concrétiser une unité de méthanisation collective sur gisement exclusif d’effluents, de résidus agricoles, de couverts végétaux hivernaux et de cultures intermédiaires en valorisation injection biométhane (voir la fiche de présentation)
  • Haute-Loire Biologique  : les épis de Cérès - Pour le développement des céréales populations en Haute-Loire (fiche de présentation : en cours)
  • L’association de défense des agriculteurs et propriétaires du pays des Couzes (63) veut renforcer le savoir-faire sur les techniques de l’agriculture de conservation des sols et mettre en œuvre le changement de pratiques tout en recherchant la performance économique et environnementale des exploitations (voir la fiche de présentation)
  • La coopérative Covido-Bovicoop (63 + 03) - Engager une démarche collective pour maîtriser la médecine de troupeau préventive en élevage bovin viande afin de faciliter le développement de l’engraissement (voir la fiche de présentation)
  • L’association "Avenir Ensemble 63" développe des échanges paille+luzerne/ fumier entre éleveur et agriculteurs (voir la fiche de présentation)
  • La CUMA Rénovation du Livradois-Forez (63) : Développer l’autonomie protéique des exploitations en créant un réseau entre producteurs et éleveurs. "Livradois – Forez Protéines"
  • AMIVA – Association Métha Issoire Val d’Allier : le développement d’une agriculture durable et vertueuse en pays d’Issoire Val d’Allier grâce à la récolte des menues paille, l’utilisation du digestat,et l’implantation de cultures dérobées et protéiques (fiche de présentation : en cours)
  • L’association « les Robins des Champs » (69) développe une filière locale (blé-farine-pain). Ces sept agriculteurs travaillent ensemble à protéger la fertilité de leurs sols par des pratiques agricoles agro-écologiques (Voir la fiche de présentation)
  • Le GIE Les Vallons verts (69) : optimiser la filière de méthanisation, réduire les intrants et les charges de mécanisation (voir la fiche de présentation) (voir fiche de présentation)
  • La SAS Agri EnR (69) : AgriENR - Vers plus d’autonomie et de dynamique collective pour la viabilité de nos fermes et du territoire, par une agriculture durable et responsable (voir la fiche de présentation)
  • La CUMA des 4 saisons (69) : Faire vivre nos sols pour l’autonomie de nos élevages et la viabilité de nos fermes (voir la fiche de présentation)
  • La CUMA de Pollionnay (69) : Opter pour une complémentarité des systèmes agricoles pour un plus grand dynamisme territorial (voir la fiche de présentation)
  • L’Association irrigation Sollières Sardières (73) : Eau’ptimiser l’irrigation de prairies en Maurienne dans l’objectif de pérenniser l’agriculture d’un territoire de haute montagne, développer des pratiques économes en eau et garantes d’une gestion agroenvironnementale des prairies. Investissements et accompagnement à la modernisation des pratiques par aspersion – Acquisition de références techniques et diffusion (voir la fiche de présentation)
  • La SICA Terragr’eau (74) engage les agriculteurs vers des pratiques agro-écologiques, économes en intrants. Il développe en parallèle une unité de méthanisation pour valoriser les effluents d’élevage (Voir la fiche de présentation)
  • Le Comité des agriculteurs du Genevois (74) : conserver une agriculture productive et respectueuse de l’environnement en territoire de forte pression foncière (voir la fiche de présentation)