Contenu

Glossaire

  1. Fertilisant azoté : toute substance contenant un ou des composés azotés épandue sur les sols afin d’améliorer la croissance de la végétation ;
  2. Effluent d’élevage : les déjections d’animaux ou un mélange de litière et de déjections d’animaux, même s’ils ont subi une transformation ;
  3. Effluents peu chargés : les effluents issus d’un traitement d’effluents bruts et ayant une quantité d’azote par m3 inférieure à 0,5 kg ;
  4. C/N : le rapport entre les quantités de carbone et d’azote contenues dans un fertilisant donné ;
  5. Fertilisants azotés de type I : les fertilisants azotés à C/N élevé, contenant de l’azote organique et une faible proportion d’azote minéral, en particulier les déjections animales avec litière à l’exception des fumiers de volaille (exemples : fumiers de ruminants, fumiers porcins et fumiers équins) et certains produits homologués ou normés d’origine organique. La valeur limite de C/N supérieur à 8, éventuellement corrigée selon la forme du carbone, est retenue comme valeur guide notamment pour le classement des boues, composts et des autres produits organiques non cités dans les définitions e et f ;
  6. Fertilisants azotés de type II : les fertilisants azotés à C/N bas, contenant de l’azote organique et une proportion d’azote minéral variable, en particulier les fumiers de volaille, les déjections animales sans litière (exemples : lisiers bovin et porcin, lisiers de volaille, fientes de volaille), les eaux résiduaires et les effluents peu chargés, les digestats bruts de méthanisation et certains produits homologués ou normés d’origine organique. La valeur limite de C/N inférieur ou égal à 8, éventuellement corrigée selon la forme du carbone, est retenue comme valeur guide notamment pour le classement des boues, composts et des autres produits organiques non cités dans les définitions e et f. Certains mélanges de produits organiques associés à des matières carbonées difficilement dégradables (type sciure ou copeaux de bois), malgré un C/N élevé, sont à rattacher au type II ;
  7. Fertilisants azotés de type III : les fertilisants azotés minéraux et uréiques de synthèse y compris en fertirrigation ;
  8. Fumier compact non susceptible d’écoulement : fumier contenant les déjections d’herbivores, de lapins ou de porcins, un matériau absorbant (paille, sciure, ...) ayant subi un stockage d’au mois deux mois sous les animaux ou sur une fumière et ne présentant pas de risque d’écoulement.
  9. Campagne culturale  : la période allant du 1er septembre au 31 août de l’année suivante ou une période de douze mois choisie par l’exploitant. Cette période vaut pour toute l’exploitation et est identique pour le plan de fumure et le cahier d’enregistrement définis dans la mesure 4 ;
  10. Îlot cultural : un îlot cultural est constitué d’un regroupement de parcelles contiguës, entières ou partielles, homogène du point de vue de la culture, de l’histoire culturale (successions de cultures et apports de fertilisants) et de la nature du terrain ;
  11. Culture dérobée : culture présente entre deux cultures principales dont la production est exportée ou pâturée.
  12. Culture intermédiaire piège à nitrates (ou CIPAN) : une culture se développant entre deux cultures principales et qui a pour but de limiter les fuites de nitrates. Sa fonction principale est de consommer les nitrates produits lors de la minéralisation post récolte et éventuellement les reliquats de la culture principale précédente. Elle n’est ni récoltée, ni fauchée, ni pâturée (il s’agirait sinon d’une culture dérobée) ;
  13. Sols non cultivés : les sols non cultivés sont des surfaces non utilisées en vue d’une production agricole. Toute surface qui n’est ni récoltée, ni fauchée, ni pâturée pendant une campagne culturale est considérée comme un sol non cultivé ;
  14. Sol détrempé : Un sol est détrempé dès lors qu’il est inaccessible du fait de l’humidité ;
  15. Sol inondé : un sol est inondé dès lorsque de l’eau est largement présente en surface ;
  16. Sol enneigé : un sol est enneigé dès qu’il est entièrement couvert de neige ;
  17. Sol gelé : un sol est gelé dès lors qu’il est pris en masse par le gel ou gelé en surface.
  18. Interculture : l’interculture est la période, dans la rotation culturale, comprise entre la récolte d’une culture principale et le semis de la suivante.
  19. Interculture longue : interculture comprise entre une culture principale récoltée en été ou en automne et une culture semée à compter du début de l’hiver ;
  20. Interculture courte : interculture comprise entre une culture principale récoltée en été ou en automne et une culture semée à l’été ou à l’automne.
  21. Couvert végétal en interculture : culture composée d’un mélange d’espèces implantée entre deux cultures principales ou qui est implantée avant, pendant ou après une culture principale et qui a pour vocation d’assurer une couverture continue du sol. Sa fonction est de rendre un certain nombre de services (agronomiques et écologiques) par des fonctions agro-écologiques qui peuvent être principalement de réduire la lixiviation, fournir de l’azote à la culture suivante, réduire l’érosion, empêcher le développement de mauvaises herbes, améliorer l’esthétique du paysage et accroître la biodiversité.
  22. Azote efficace : somme de l’azote présent dans un fertilisant azoté sous forme minérale et sous forme organique minéralisable pendant le temps de présence de la culture en place ou de la culture implantée à la suite de l’apport, ou le cas échéant pendant la durée d’ouverture du bilan définie dans la mesure 3. Dans certains cas particuliers, la période durant laquelle la minéralisation de l’azote sous forme organique est prise en compte est différente ; la définition utilisée est alors précisée au sein même des prescriptions ;
  23. Azote épandable : azote excrété par un animal d’élevage en bâtiment et à la pâture auquel est soustrait l’azote volatilisé lors de la présence de l’animal en bâtiment et lors du stockage de ses excrétas ;
  24. Zone inondable : zone correspondant à la zone d’aléa très fort telle que définie par le Plan de Prévention du Risque Inondation (PPRI) en vigueur. Dans les communes en zone vulnérable non couvertes par un PPRI, le broyage fin des cannes sans enfouissement comme couverture de sols ne peut être mis en œuvre.
  25. Temps passé à l’extérieur des bâtiments :
  • Le temps passé à l’extérieur des bâtiments somme pour les bovins, caprins et ovins lait  :
    • le nombre de mois pendant lesquels les animaux sont dehors en continu (jours et nuits). La traite n’est pas décomptée.
    • le temps cumulé (exprimé en mois) passé à l’extérieur des bâtiments pendant les périodes où les animaux passent une partie du temps en bâtiments et une autre de-hors. La traite est décomptée.
  • Le temps passé à l’extérieur des bâtiments somme pour les bovins allaitants, les bovins à l’engraissement, les caprins et ovins autre que lait  :
    • le nombre de mois pendant lesquels les animaux sont dehors en continu (jours et nuits).
    • le temps cumulé (exprimé en mois) passé à l’extérieur des bâtiments pendant les périodes où les animaux passent une partie du temps en bâtiments et une autre de-hors.