Contenu

L’emploi salarié se substitue à la main-d’œuvre familiale



En 2014, le volume de travail produit par l’ensemble des actifs s’élève à 86 300 UTA (unité de travail annuel) dans les exploitations agricoles de la région Auvergne Rhône-Alpes ; c’est 3 800 de moins qu’en 2010. Dans le même temps, les exploitations se transforment : leur nombre diminue mais leur taille augmente et leur statut évolue vers une sociétarisation plus fréquente.

Dans ce contexte, la structure des actifs agricoles se transforme : le recours à des salariés ou à de la prestation de services augmente, à l’inverse de la main-d’oeuvre familiale et plus généralement non salariée. Les conjoints participent de moins en moins aux travaux et ne fournissent qu’un dixième du travail agricole en 2014 tandis que la main-d’oeuvre salariée en assure le quart.

En savoir plus en consultant la publication (format pdf - 1 Mo - 19/12/2016)