Contenu

L’utilisation des produits phytopharmaceutiques

AVANT UTILISATION

1. Choisir et acheter le produit adapté : produit avec une Autorisation de Mise sur le Marché (A.M.M.) valide, pour la culture et l’usage souhaité (consulter le site e-phy).

Faire le point sur les produits en stock (vérifier la présence de produits retirés avec e-phy), éventuellement avec votre distributeur agréé (consulter le site e-agre).

Faire attention aux conditions d’emploi (Zones Non Traitées, Délai Avant Récolte, mention « Abeilles »…) et de transport (A.D.R.)

2. Bien lire l’étiquette : vérification des usages, des conditions d’emploi (e-phy), des consignes de sécurité et des conditions de stockage.

3. Stocker correctement ses produits, dans un local réservé à cet usage, fermé à clef et aéré.

4. Se protéger efficacement : utiliser des gants et une tenue adaptés, à chaque contact avec les produits, et un masque adéquat lors de l’utilisation (protection A2P3 recommandée pour un usage classique).

5. Utiliser un matériel d’application entretenu et fiable : pulvérisateur soumis au contrôle technique (obligatoire depuis 2009 par une structure agréée, présence des organes de sécurité, appareil sans fuite, avec un manomètre fonctionnel, rampes et buses en bon état...

PENDANT LE TRAITEMENT

1. Raisonner son traitement : s’appuyer sur les observations au champ, sur le Bulletin de Santé du Végétal, sur les préconisations de son technicien ;

Utiliser un produit adapté aux adventices, parasites et maladies visés (e-phy) ;

Bien préparer sa bouillie (dose de produit et volume d’eau, surface à traiter…) et ses mélanges (compatibilité des produits, intérêt technique…)

2. Surveiller le remplissage du pulvérisateur, se protéger lors de la manipulation des produits et éviter tout rejet dans l’environnement (retour vers la source en eau, débordement…) ; rincer les emballages vides trois fois et vider l’eau de rinçage dans la cuve.

3. Appliquer la bouillie en conditions météorologiques favorables (pas de vent, sol non gelé, pas de fortes chaleurs…) ; respecter les Zones Non Traitées (buses anti-dérives, bandes enherbées…) ; tenir compte de la présence éventuelle d’abeilles, du délai de rentrée, du Délai Avant Récolte (D.A.R.)…

4. Gérer ses effluents : appliquer, après dilution, les fonds de cuve et les eaux de rinçage sur la parcelle et/ou utiliser un procédé de traitement des effluents (biobac…).

APRÈS L’APPLICATION

1. Nettoyer et ranger les différents matériels (emballages vides, matériel de préparation, pulvérisateur…).

Nettoyer les équipements de protection, se laver les mains, prendre une douche…

Tenir compte du délai de rentrée pour retourner sur la zone traitée.

2. Remplir son registre phytosanitaire en indiquant par parcelle et par culture, la date de traitement, la surface, le nom exact du produit utilisé, la dose, la date de récolte et les observations éventuelles sur l’état sanitaire de la culture.

3. Recycler les emballages vides (EVPP) et les produits phytosanitaires non utilisables (PPNU) auprès de votre distributeur dans le cadre des collectes Adivalor.