Contenu

Le Projet Alimentaire Territorial de Vichy communauté "Manger mieux,un enjeu local"

Entre un cœur urbain symbolisé par Vichy reine des villes d’eau, tourné vers le bien-être et la santé, et un environnement naturel proche, l’agglomération de Vichy Communauté possède un contexte géographique favorable à l’alimentation de proximité.
En effet, des méandres de l’Allier jusqu’aux paysages verdoyants de la Montagne Bourbonnaise, le territoire allie élevages sous labels de qualité et cultures céréalières. Le maraîchage y a également sa place, même si cette activité reste à développer pour avoir un paysage alimentaire complet.

Dans cet environnement, le Projet Alimentaire Territorial « Manger mieux, un enjeu local » lauréat de l’appel à projet national du Programme National pour l’Alimentation en 2018 prend les couleurs de la santé, du bien vivre, de la rencontre et de la convivialité.

Ainsi, les champs d’action du projet sont diverses :
- création d’espaces-tests agricole ;
- objectif d’installer 15 à 20 ha en maraîchage diversifié plus 10 ha en légumier (maraîchage de plein champ) à destination de la restauration collective mais aussi de la vente directe ;
- lutte contre le gaspillage alimentaire ;
- attention apportée sur l’approvisionnement de proximité en restauration collective ;
- volonté de multiplier des lieux de rencontres entre les producteurs et les consommateurs via des marchés, des manifestations, etc. ;
- sensibilisation des différents publics aux enjeux du bien manger et de l’agriculture durable.

La mise en place et le maintien de ces actions sont possibles grâce aux nombreux partenaires présents sur le territoire et aux alentours. Agriculteurs, producteurs, vétérinaires, distributeurs, commerçants, abattoir, les trois chambres consulaires, associations et partenaires institutionnels, établissements d‘enseignement et de recherche, sont autant d’acteurs qui permettent au Projet Alimentaire Territoriale de vivre et se développer.
Les démarches du Contrat Local de Santé et du Territoire à Énergies Positives permettent également d’alimenter les champs d’actions, tout comme la proximité du PAT du Grand Clermont permet d’échanger les bonnes pratiques en matière d’alimentation durable.