Contenu

Le Réseau rural régional dans le cadre des PDR

Les collectifs qui s’engagent dans une transition agro-écologique peuvent utilement se rapprocher du Réseau Rural de leur territoire (ex-région administrative) pour participer aux échanges, bénéficier des acquis d’autres collectifs, trouver des synergies avec d’autres acteurs et projets.

Chaque Réseau Rural régional réunit les acteurs du développement rural : les associations, les agriculteurs, les structures publiques, les élus, les populations, les entreprises…

Dans quel but ?

  • Contribuer à la dynamique de développement intégré de la région
  • Accroître la visibilité et la bonne mobilisation du FEADER en région
  • Valoriser les actions de développement rural menées
  • Etre catalyseur d’innovation
  • Accompagner les GAL (groupes d’action locaux) LEADER dans leurs projets de coopération et d’évaluation…

Comment ?
En facilitant les échanges d’expériences, en accompagnant l’émergence de projets en milieu rural, en facilitant la concertation, la coordination des initiatives, en soutenant les actions collectives, en étant force de proposition pour le développement des territoires ruraux.

Retrouvez le réseau rural

  • réseau rural Auvergne : , animé par le Conseil régional
  • réseau rural Rhône-Alpes : animation confiée à CapRural
  • réseau rural national : des actions d’animation, de valorisation et de capitalisation des travaux nationaux sont prévues, qui inclut l’animation nationale du PEI (Partenariat Européen pour l’Innovation ; voir mesure Coopération des PDR). Par ailleurs, certains projets nationaux sélectionnés dans le cadre de l’appel à propositions MCDR 2015 ("Mobilisation collective pour le développement rural") portent spécifiquement sur les dynamiques collectives et en particulier sur les GIEE :
    • projet "DECO-AGROECO : décloisonner et contextualiser l’agro-écologie dans les territoires", porté par l’ACTA
    • projet "COLLAGRO : le réseau des collectifs d’agriculteurs pour la transition agro-écologique" porté par la FNCUMA
    • d’autres projets portés par l’ITAB, l’AFAF et par l’UNCPIE prennent également en compte ces types de dynamiques.