Contenu

Les aides à l’adoption ou au maintien de pratiques agricoles agro-écologiques, et à la certification des exploitations

Les agriculteurs engagés dans une transition agro-écologique de leurs pratiques peuvent également s’inscrire à titre individuel, selon la nature de leur projet, dans des démarches contractuelles et solliciter des crédits du Feader gérés par le Conseil régional (et les co-financements) mis en oeuvre dans le cadre du programme de développement rural via :

  • les changements de pratiques ou le maintien de pratiques déjà agro-écologiques mis en oeuvre dans le cadre d’un projet de GIEE peuvent être financées au titre des mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) ; ces mesures ne peuvent être ouvertes que sur un territoire qui fait l’objet d’un projet agro-environnemental et climatique (PAEC) animé par un opérateur (télécharger une présentation de 5 diapos sur le lien entre agro-écologie et MAEC)
  • l’agriculture biologique peut faire partie d’un projet de GIEE. Il existe des mesures de soutien à l’agriculture biologique : AB.
  • les certifications d’exploitations, parmi lesquelles la certification environnementale peuvent être une composante d’un projet de GIEE (voir informations générales sur le site du ministère en charge de l’agriculture)