Contenu

Les cultures intermédiaires à vocation énergétique : CIVE

Il s’agit d’un système de culture visant à produire 3 cultures en 2 ans avec une finalité énergétique (en méthanisation) pour la biomasse supplémentaire produite. La CIVE est intercalée entre deux cultures alimentaires annuelles.

Suite au constat d’un recours de plus en plus important aux sous-produits végétaux (cultures dédiées, ensilages, CIVE) dans l’alimentation des unités de méthanisation du fait de leur très bon potentiel méthanogène, l’ensemble des financeurs et des partenaires de la Charte Ambition Biogaz 2023 (l’État, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’ADEME, la Chambre régionale d’agriculture, l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse, GRDF, GRTgaz, Bpifrance et Auvergne-Rhône-Alpes Énergie-Environnement) ont élaboré une plaquette afin de partager leurs connaissances sur les CIVE et diffuser les bonnes pratiques.
Si les sous-produits végétaux offrent de nombreux avantages : sécuriser et régulariser l’approvisionnement des méthaniseurs de par leur facilité à être stockées, conforter la rentabilité des installations, le recours de plus en plus fréquent à ces matières peut interroger que ce soit sur les questions de concurrence avec l’alimentation animale, en terme d’impacts sur la qualité des sols ou encore leur incidence vis-à-vis des ressources en eau.
Concernant les CIVE, dont la problématique est très récente, il a donc paru primordial d’éditer un document de communication facilement accessible et mettant en avant le fait que lorsqu’elles sont bien conduites, les CIVE peuvent être d’excellentes pratiques agronomiques pour préserver la fertilité des sols à long terme, tout en produisant une énergie renouvelable.
Plaquette explicative