Contenu

Les lauréats de l’appel à projets PNA 2019/2020 sont connus : 4 lauréats en Auvergne-Rhône-Alpes

Depuis 2014, un appel à projets national est lancé chaque année à l’initiative du ministère en charge de l’agriculture, en collaboration avec l’ADEME et le ministère des Solidarités et de la Santé, pour développer des projets fédérateurs et exemplaires s’inscrivant dans les objectifs du PNA.

En 2020, cet appel à projet est doté d’une enveloppe de 2 millions d’euros, dont une dotation de 1,3 million d’euros apportée par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, en hausse de 300 000 euros pour renforcer le soutien à l’émergence de nouveaux PAT, 200 000 euros apportés par le ministère des Solidarités et de la Santé et 500 000 euros apportés par l’ADEME.

Parmi les 39 lauréats de cette 6e édition, 4 sont situés en Auvergne-Rhône-Alpes.
3 concernent l’émergence et la structuration de projets alimentaires territoriaux (PAT) et 1 concerne l’essaimage d’un projet innovant :

- Le PAT de Hautes Terres Communauté (15) :
(financement : 50 000 € sur 2 ans)
Dans le cadre de son projet de territoire, Hautes Terres Communauté souhaite aboutir à la création d’un système agricole et alimentaire territorial qui préserve et valorise les ressources locales, créatrices de valeur ajoutée pour les producteurs et de liens sociaux pour les habitants.
Le PAT de Hautes Terres Communauté doit ainsi être un levier de développement et permettre de créer une dynamique locale autour de l’alimentation. Le financement PNA permettra d’approfondir le premier diagnostic effectué, d’établir un plan d’actions suivant une logique partenariale et de mettre en place les premières mesures.

- Le PAT du conseil départemental de la Drôme « Ensemble, cultivons un avenir durable » (26) :
(financement : 50 000 € sur 2 ans)
Le Département de la Drôme a décidé de faire de l’alimentation une priorité politique. Un diagnostic interne a ainsi révélé la transversalité de la thématique et la nécessité de conforter voire de développer de nouvelles actions, notamment sur les segments stratégiques relevant des missions du Département. L’alimentation constitue tout à la fois un levier de développement économique du territoire (accompagner le développement de l’emploi sur le secteur) et une source d’inégalités à résorber (participer à des travaux de recherche ayant pour cible les personnes âgées ou en situation de précarité alimentaire). Le PAT "ensemble, cultivons un avenir durable" favorisera ainsi une alimentation saine et durable pour tous, tout en relevant les défis de la loi Egalim aux côtés des acteurs du territoire, en accompagnant le changement des pratiques et en structurant les filières locales.

- Le PAT du Bassin de Bourg-en-Bresse (01) :
(financement : 50 000 € sur 2 ans)
Le PAT du Bassin de Bourg-en-Bresse est issu du schéma agricole et alimentaire de la Communauté d’Agglomération voté en juillet 2019. Il s’articule autour de 5 axes qui visent à répondre aux enjeux alimentaires identifiés tant en matière de production, de structuration des filières, que d’accompagnement de la restauration collective vers les objectifs d’alimentation durable fixés par la loi Egalim. Associant l’ensemble des acteurs de la filière agricole et alimentaire, la démarche engagée sur le territoire du bassin de Bourg-en-Bresse privilégie une approche globale de l’alimentation.

- Le projet d’essaimage "Nourrir ses plaisirs en EHPAD" porté par le Club Expert Nutrition Alimentation (CENA) :
(financement : 59 707 € sur 2 ans)
Nourrir ses Plaisirs (NSP) s’inspire de l’expérience du dispositif « Plaisir à la Cantine » et propose de décliner un programme d’accompagnement des services de restauration des établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes. L’objectif est de « ré-enchanter » la restauration et de recréer du lien entre celui qui cuisine et celui qui mange. Le projet mobilise tous les acteurs de la chaîne alimentaire afin d’encourager la qualité et l’amélioration des moments de prise des repas au sein des établissements.