Contenu

Les lycéens messagers de l’agro-écologie dans la Loire

Des acteurs d’un territoire, engagés

  • Des enseignants dans les lycées agricoles se questionnent pour enseigner autrement et « enseigner à produire autrement ».
  • Des agriculteurs et des structures professionnelles (ADDEAR, ARDAB, Chambre d’agriculture) qui repensent les systèmes de productions pour les rendre résilients.
  • Des consommateurs, des associations (Maison de la semence, FRAPNA, …) et des associations de consommateurs (CDAFAL), soucieux de la qualité des productions agricoles et de l’état des ressources naturelles communes s’impliquent à comprendre et soutenir les agriculteurs.

Tous ces acteurs, sur un même territoire, se rencontrent, échangent depuis 3 ans sur ces nouvelles façons d’envisager l’activité agricole.

Une rencontre sur le thème de l’alimentation

jpg - 207.3 ko

Pour cette année 2018, c’est le thème de l’alimentation qui est l’objet des réflexions. Thème qui s’est recentré autour des potentialités de notre territoire à fournir une alimentation saine et de qualité.

  • Les apprenants étudient le maintien d’espaces agricoles ouverts pour assurer une biodiversité riche, véritable ressource pour l’activité agricole.
  • D’autres élèves se focalisent sur la transformation des productions, pour amener aux populations locales et moins locales, des produits à forte typicité.
  • D’autres lycéens s’interrogent sur leur propre consommation et s’attachent à expliquer la manière de reconnaître la valeur des produits d’un territoire, tant sur les plans sanitaires, gustatifs qu’économiques, sociaux et environnementaux.

L’organisation pédagogique de cet enseignement permet aux apprenants d’être à la fois dans le questionnement, la construction de réponses, l’échange, la controverse et la transmission de nouveaux savoirs envers leurs pairs et leurs cadets.

Apprendre à trouver le sens, à donner du sens, à élargir les points de vue, à co-construire
de nouvelles compétences pour devenir agriculteur, entrepreneur, décideur, consommateur, citoyen, reconnecté avec son milieu.

Un temps fort : la journée et la soirée du 31 mai 2018, à la salle de l’Escale à Veauche

jpg - 178.6 ko