Contenu

Les IFT : Indices de Fréquence de Traitement

L’IFT (Indicateur de Fréquence de Traitements phytosanitaires) est un indicateur pour travailler avec les agriculteurs dans le sens des objectifs du plan à une échelle infra-nationale (territoire, exploitation, parcelle, système de culture) :

  • Le plan ecophyto ne prévoit aucune obligation d’atteinte d’une valeur d’IFT pour les exploitations (ni en valeur absolue, ni en pourcentage, ni par rapport à une quelconque référence) ; l’objectif de -50% ne s’applique qu’au NODU national
  • mode de calcul, valeurs, outil de calcul sur une exploitation ...
  • l’IFT est utilisé dans deux cadres d’action publique : le réseau de fermes DEPHY écophyto et les MAEt réduction de phytos, avec des différences
    • dans le type d’action publique : si ces deux actions publiques visent à réduire la pression phytosanitaire, les modalités de mise en oeuvre sont différentes : les MAEC reposent sur des aides pour inciter les agriculteurs volontaires qui s’engagent de façon contractuelle dans l’atteinte d’un objectif de réduction par rapport à une référence d’IFT ; Ecophyto s’appuie sur l’acquisition et le partage de connaissances au sein d’un réseau d’agriculteurs volontaires pour changer leurs pratiques, sans engagement de résultat, et sans aides financières, mais avec un encadrement local et un encadrement national.
    • dans le mode de calcul : si le mode de calcul à la parcelle est le même, en revanche, les conventions méthodologiques de calcul de l’IFT diffèrent entre les deux cadres (MAEC et Ecophyto) quand on passe à l’échelle supérieure (système de culture ou exploitation).
    • Note explicative de comparaison des modalités de calcul de l’IFT selon son utilisation (MAEC ou fermes du réseau DEPHY dans le cadre du plan Ecophyto)
  • calculette IFT en ligne :
    Pour faciliter le calcul de l’IFT, le ministère a mis en ligne un outil : la calculette IFT. Elle présente l’avantage de travailler à partir d’une base de données des AMM régulièrement mise à jour et de conserver, pour l’utilisateur, un historique de ses saisies. Elle a été révisée en novembre 2011 pour permettre le calcul des IFT à la fois dans le cadre du plan écophyto et également dans le cadre des MAEt (cf. distinction expliquée ci-dessus)
  • les enquêtes "pratiques culturales" du Service de la Statistique et de la Prospective (SSP) du Ministère en charge de l’Agriculture :

En 2015, la méthodologie de calcul de l’IFT a été revue pour intégrer les effets de la réforme du catalogue des usages phytopharmaceutiques, et améliorer la représentativité de l’indicateur, afin qu’il reflète au mieux les pratiques de l’exploitant. cela permet également d’harmoniser la méthode de calcul de l’IFT entre les différentes politiques publiques, MAEC et réseau DEPHY.
Toutes les informations relatives à l’IFT sont rassemblées dans une "boîte à outils" mise en ligne sur le site internet du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt (http://agriculture.gouv.fr/indicateur-de-frequence-de-traitements-phytosanitaires-ift).