Contenu

Loi EGALim : signature d’une charte d’engagements - appovisionnement restauration collective

Charte d’engagements de la restauration collective en action signée le Mardi 25 février 2020

Il s’agit en outre de répondre aux craintes de certains acteurs au sujet des surcoûts liés aux dispositions de la loi EGAlim, pouvant conduire à déprécier les autres 50% de produits, ou à importer des productions alimentaires au détriment des productions françaises.

D’ores et déjà, le Conseil national de la restauration collective (CNRC), installé par le ministre de
l’agriculture et de l’alimentation le 13 mars 2019, œuvre à l’accompagnement de la mise en œuvre de
la loi EGAlim dans la restauration collective, en réunissant l’ensemble des parties prenantes (opérateurs économiques, élus, associations de parents d’élèves ou encore ONG).

En cohérence et en complément des travaux du CNRC, les signataires de cette charte joignent leurs
efforts et mettent en œuvre les actions et moyens cités afin de participer activement à l’atteinte de
50% de produits durables et de qualité dont au moins 20% de produits biologiques dans la
restauration collective en France en 2022.