Contenu

Mission de coordination interministérielle des plans de réduction des produits phytosanitaires et de sortie du glyphosate

Dans le cadre de la mission de coordination interministérielle des plans de réduction des produits phytosanitaires en agriculture et de sortie du glyphosate qui lui a été confiée par le gouvernement, le Préfet Pierre-Etienne Bisch, accompagné de M. Louis Hubert (CGEDD) et de M. Didier Pinçonnet (CGAAER) s’est rendu en Auvergne-Rhône-Alpes les 16 et 17 septembre 2019.
La mission, qui se déplace dans toutes les régions, a pour objectif de suivre l’avancée de ces plans qui concourent à la nouvelle version 2+ du plan Ecophyto. Il s’agit pour la mission d’aller dans les territoires au contact des interprofessions et des acteurs du plan, afin de valoriser les réussites, recenser les difficultés rencontrées, et ainsi impulser une nouvelle dynamique.

RENCONTRE DE L’ENSEMBLE DES PARTENAIRES DU PLAN LORS DE LA COREAMR (Commission régionale de l’économie et du monde rural)

Lundi 16 septembre, la COREAMR s’est réunie dans sa formation spécialisée agro-écologie, sous la présidence du Préfet de Région, M. Pascal Mailhos. Cette instance de gouvernance regroupe l’ensemble des acteurs du plan Ecophyto en région.
L’analyse du territoire et de quelques indicateurs du plan (présence des produits phytopharmaceutiques dans l’air, l’eau, évolution des ventes des substances des produits phytopharmaceutiques) a permis de mettre en lumière les principaux enjeux en région. Un point sur les 2 dispositifs majeurs du plan (DEPHY et groupes 30 000) a permis d’évoquer collectivement les perspectives d’évolution. Ces enjeux et perspectives alimenteront la feuille de route Ecophyto, dont l’actualisation dans les prochains mois nécessitera une implication forte de tous les partenaires.


La COREAMR a été suivie par une conférence de presse donnée par le préfet Pascal Mailhos et le préfet Pierre Etienne Bisch.


RENCONTRES AVEC DES ACTEURS DE TERRAIN

Après la conférence de presse, une délégation de la Coopérative LIMAGRAIN a rencontré la mission, pour évoquer les techniques de conservation des sols en filière sous contrat et les spécificités de la production de semences.
Mardi 17 septembre au matin, les rencontres se sont poursuivies en Isère, avec les thématiques de la gestion de l’ambroisie en culture et la viticulture en forte pente.
La maison François Cholat, qui recevait la mission, a présenté sa filière meunerie bas intrants mise en place sur une zone de captages. Il s’agit d’un projet territorial multi partenarial, garantissant une traçabilité jusqu’au consommateur.

L’après-midi a été consacré à l’arboriculture dans la Drôme.

BILAN

Les échanges qui ont eu lieu tout au long de ces deux journées ont été très riches. Ils ont permis à la mission de mieux appréhender quels peuvent être les leviers et les freins actuels à l’atteinte des objectifs des plans. Ils ont par ailleurs permis à la DRAAF, d’identifier de nouvelles pistes de travail avec les partenaires agricoles.