Contenu

Réduire le gaspillage dans le secteur sanitaire et social

Secteur sanitaire et médico-social

À l’occasion d’une rencontre régionale coorganisée par l’ADEME, l’Agence régionale de santé (ARS) et le Réseau pour éviter le gaspillage alimentaire (RÉGAL) Normandie en 2018, une vingtaine d’ateliers participatifs, animés en méthode d’intelligence collective, ont produit des recommandations et des pistes d’actions qui ont été synthétisées dans des livrables ci-dessous.

Ces livrables prennent la forme de 5 tableaux Excel.

Chaque fichier Excel reprend l’ensemble des difficultés rencontrées (dans un onglet) et propose (dans les autres onglets) les différentes solutions possibles classées selon leur niveau de facilité/difficulté de mise en œuvre.

Les pistes d’actions concernent 5 grands thèmes :

  • Comment réaliser un diagnostic antigaspi en mobilisant les ressources et en sensibilisant ?
  • Comment optimiser l’organisation des commandes, notamment grâce à un outil informatique et en adaptant les repas aux besoins des patients/résidents ?
  • Comment adapter l’environnement de prise de repas (temps, présentation des aliments, ambiance, lieu…) ?
  • Comment favoriser un achat de qualité, en respectant le budget, en améliorant l’aspect visuel, et avec des moyens humains adaptés ?
  • Comment avoir une bonne connaissance du patient/résident, grâce à des actions de communication, en adaptant les quantités, en facilitant la logistique ?

Ces pistes d’actions ne constituent nullement un guide méthodologique applicable en l’état ou un plan d’action directement opérationnel. Ce sont des exemples de pistes concrètes de bonnes pratiques, à retenir et à adapter selon la situation de chaque établissement.
Pour être rendues efficaces et opérationnelles, elles sont à inscrire dans une démarche globale comprenant :

  • la mise en place d’une gouvernance transversale sur la réduction du gaspillage alimentaire au sein de l’établissement ;
  • la réalisation d’un diagnostic antigaspi, qui est la première étape avant de mettre en place des actions sur les 4 autres axes d’amélioration (commandes, prises de repas, qualité et quantité).

Télécharger ces pistes d’action