Contenu

Retour sur la journée du 5 décembre : Alimentation et territoires

Les réseaux ruraux Auvergne et Rhône-Alpes se sont réunis le 5 décembre 2017 au Lycée Agricole Précieux (Montbrison) afin de proposer de nouveaux éclairages sur les relations entre alimentation et territoires.

Tous les acteurs des réseaux ruraux étaient invités : agriculteurs, entrepreuneurs, chambres consulaires, organisations représentatives, représentants de collectivités, acteurs institutionnels de la société civile, élus, agents de développement, chercheurs, enseignants, formateurs, étudiants…
La journée a réuni 110 personnes, venues de ces divers horizons et a donc été riche en termes d’échanges et de participation.

Introduite par Didier Josso, chargé de mission recherche innovation expérimentation à la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes, et Anne Carton, Directrice de Cap rural (porteur du réseau rural Rhône-Alpes) elle s’est inscrite volontairement dans la continuité des états généraux de l’alimentation et a proposé un état des lieux de la recherche – action dédiée à l’alimentation et aux territoires en Auvergne-Rhône-Alpes (projets Pour et Sur le Développement Rural – PSDR – INVENTER, SYAM et FRUGAL), ainsi que la restitution des travaux du Réseau National des Projets Alimentaires Territoriaux (RNPAT).

La journée s’est articulée autour de trois séries de trois ateliers, aux choix des participants, qui avaient pour thème central :

  • Organisation et dynamiques spatiales (chaîne logistique, gestion des flux, planification) décliné en : relation entre lieu de vie et lieu d’achat des habitants d’un territoire ; l’impact des pratiques alimentaires sur les formes urbaines et inversement (travail exploratoire sur la filière pain à Grenoble) ; et organisation de la chaîne logistique, un enjeu pour la relocalisation de l’approvisionnement alimentaire.
  •  Construction et partage des valeurs (économique, sociale, éthique) : la qualification des produits alimentaires en vue de créer de la valeur sur les territoires ; la contractualisation le partenariat, la formation des prix ; implication des collectifs agricoles dans l’élaboration des projets alimentaires territoriaux.
  •  Relations entre acteurs et gouvernance alimentaire : diagnostic des pratiques d’accès à une alimentation de qualité pour tous ; construction d’un projet alimentaire territorial : démarches et points de vigilance identifiés à partir de l’analyse des premiers PAT mis en place en France ; un jeu de territoire pour accompagner les dynamiques alimentaires sur les territoires.

Conclue par Boris Calland (Chef du SRDRT à la DRAAF) et Jean-Pierre Taite (vice-président du Conseil régional en charge de l’agriculture), elle a permis de saluer tant la qualité des travaux de recherche menés sur le territoire Auvergne-Rhône-Alpes en matière d’alimentation et de territoires, que la volonté des réseaux ruraux Auvergne et Rhône-Alpes de converger pour mener ensemble des actions de qualité, utiles à l’ensemble des acteurs du monde rural en Auvergne-Rhône-Alpes notamment par la valorisation des premières actions qui découlent déjà de ces travaux.