Contenu

Autocontrôle de l’eau

L’eau peut-être un vecteur de contamination biologique. La qualité de l’eau d’irrigation à partir d’une ressource privée doit-être connue.

L’irrigation des végétaux par aspersion augmente le risque d’intoxication du consommateur si cette eau contient une flore microbienne telle que les entérocoques et/ou E. coli. C’est pourquoi il est demandé à tout exploitant de réaliser des analyses.

Les critères à respecter concernant l’analyse de l’eau, conformément à l’arrêté du 2 août 2010, sont les suivants :

Paramètres E. coli Entérocoques Matières en suspension (MES) Demande chimique en oxygène (DCO)
Critères < 250 UFC/100ml / < 15 mg/l < 60 mg/l

POUR RAPPEL : le lavage (non obligatoire) des végétaux avant leur commercialisation doit être réalisé avec de l’eau potable.