Appel à projets "Massif central : MAXIM’HERBE"

publié le 24 mai 2022 (modifié le 26 juillet 2022)

Appel à projets "Massif central : MAXIM’HERBE"


L’État lance l’appel à projet MAXIM’HERBE sur le territoire du Massif central. L’objectif est de mettre en lumière des initiatives existantes d’éleveurs bovins acteurs de la transition agricole vers des systèmes d’élevage herbager adaptés aux années 2030. Les collectifs d’éleveurs mettant en œuvre une démarche de valorisation de la première spécificité du massif, « l’herbe », tout en répondant de façon satisfaisante aux attentes du marché et en consolidant le revenu généré sont invités à répondre à cet appel à projets.


La période de candidature est fixée jusqu’au 08 septembre 2022 à midi.
Cet appel à projets financera la phase d’ingénierie et d’animation du collectif d’acteurs pour des montants de 50 000 à 100 000 euros par projet. Il fournira également un appui en mise en réseau et capitalisation.


L’État, sous l’impulsion du ministère de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire et du Commissariat de Massif, financera particulièrement les projets de la filière herbagère qui :

  • Orientent les pratiques de l’élevage bovin vers l’autonomie fourragère [1] (> 80% d’autonomie y compris protéique) pour limiter les charges et éviter la concurrence « feed-food-energy [2] » en optimisant l’herbe, y compris si possible pour la finition des animaux ;
    et
  • Réduisent la dépendance aux intrants à travers des pratiques agro-écologiques tout en concourant à la résilience des exploitations ;
    et
  • Assurent des services écosystémiques, notamment la séquestration du carbone et la biodiversité des prairies ;
    et
  • Rémunèrent a minima au SMIC en vigueur le travail des éleveurs.


Les projets proposés doivent répondre aux enjeux identifiés dans la convention de Massif central et dans les différentes feuilles de route des filières. La priorité est donnée aux projets situés dans le périmètre du Massif central ainsi qu’aux projets comprenant un partenariat avec les acteurs du territoire en particulier l’enseignement agricole.


L’arrêté préfectoral encadrant l’appel à projets a été publié au Recueil des Actes Administratifs 20220613 (format pdf - 2.2 Mo - 20/06/2022) AURA le 13/6/22.


Les candidats qui souhaitent déposer un projet en vue d’un financement doivent obligatoirement déposer un dossier candidature (format pdf - 162.8 ko - 24/06/2022) et ses 5 annexes et sont d’ores et déjà invités à engager leurs réflexions. Le dépôt du dossier technique s’effectue par voie numérique à transmettre avant le 08 septembre 2022 à :
- Valentine Tournon et
- Laurent Robert
- avec copie au service d’économie agricole



N’hésitez pas à relayer l’information auprès de vos réseaux engagés dans l’agriculture du massif.


Pour toute question / information complémentaire consulter les sites internet de la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes, et contacter :
- Valentine TOURNON  ;
- Laurent ROBERT ;
- Thierry TURLAN

Suite à la réunion d’information générale du lundi 11 juillet 2022, le diaporama est disponible sur cette page.

Nous vous invitons également à consulter la Foire aux questions (format pdf - 509.9 ko - 18/07/2022) .


Le cahier des charges et les documents complémentaires sont téléchargeables ci-dessous :





[1L’autonomie fourragère s’évalue par le rapport entre la part des aliments grossiers (fourrages verts, fourrages déshydratés, pailles et certains sous-produits agroalimentaires fibreux) produits sur la ferme et consommés par le troupeau, sur la totalité des aliments grossiers consommés par le troupeau (en unités massiques, énergétiques, ou protéiques)

[2ce qui amène à faire l’hypothèse d’une relation de concurrence potentielle entre les surfaces agricoles dédiées à l’alimentation humaine, à l’alimentation animale et à la production de bioénergie. Dans cette optique, l’objectif est de réduire ces conflits d’usages