Les GIEE en Auvergne-Rhône-Alpes

publié le 14 janvier 2022

Les GIEE (Groupements d’Intérêt Economique et Environnemental) sont des collectifs d’agriculteurs associant, le cas échéant, d’autres partenaires qui s’engagent ensemble dans un projet pluriannuel de modification ou de consolidation de leurs pratiques en visant à la fois des objectifs économiques, environnementaux et sociaux, pour construire des systèmes agro-écologiques adaptés à leurs exploitations et à leurs territoires. (voir les informations générales)
A ce titre, ces binômes "collectif x projet" pourront être reconnus « GIEE » par le préfet de région.

La reconnaissance « GIEE » de ces groupements, leur permettra de bénéficier, pour leur projet, de taux majorés ou d’accès prioritaires à une grande partie des aides FEADER des PDR (Programme de Développement Rural) Auvergne ou Rhône-Alpes 2014-2020.

La reconnaissance et le financement des GIEE et de leur émergence : les appels à projets en Auvergne-Rhône-Alpes

Appel à projets 2022 en Auvergne-Rhône-Alpes

CLOS

"Collectifs d’agriculteurs en transition agro-écologique : reconnaissance, financement de l’émergence et de l’accompagnement "(GIEE et groupe Ecophyto 30 000) Cet appel à projets est clos, un nouveau sera lancé début 2023

 
Les aides à l’animation des GIEE gérées par la DRAAF

Un appel à projets conjoint GIEE / groupes Ecophyto 30 000, pour le recrutement de collectifs pour une reconnaissance et/ ou financement de GIEE ou groupes écophyto 30 000, ainsi que de collectifs en émergence vers ces formes de groupes. Voir la page dédiée

 
Les lauréats de l’appel à projets Casdar 2013 "Mobilisation collective pour l’agro-écologie"

https://osez-agroecologie.org/petit...En 2013, un appel à projets "mobilisation collective pour l’agro-écologie" a été lancé, financé par le Compte d’affectation spéciale pour le développement agricole et rural (CASDAR), avec l’ambition de préparer la mise en place des groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE). Il ciblait des projets portés par des collectifs d’agriculteurs qui souhaitaient développer des formes d’agriculture performantes sur les plans économique et environnemental et répondant aux principes de l’agro-écologie selon une approche systémique.