Contenu

Hautes Terres Communauté – Vers un système agricole et alimentaire qui préserve et valorise les ressources locales, créatrices de valeur ajoutée

Le territoire de Hautes Terres Communauté est un territoire rural de montagne très marqué par les espaces agricoles et naturels, et où la densité de population est faible.
Hautes Terres Communauté, situé au cœur du Massif Central, dispose de nombreux atouts qui en font un territoire à forte identité : paysages, topographie, climat, patrimoine naturel et gastronomique. L’agriculture du territoire est principalement orientée vers l’élevage bovin sur des prairies et vers des démarches de qualité (5 AOP fromagères, label rouge, AB, IGP, …).
Les paysages sont très diversifiés. Entre volcans et vallées, Hautes Terres Communauté est façonnée à l’Ouest par de moyennes montagnes dont le point culminant est le Plomb du Cantal à 1885m, sans oublier l’emblématique Puy Mary (1787m), labellisé Grand site de France. Dans sa partie centrale, le Cézallier façonne un paysage singulier d’altitude composé de plateaux et de moyennes montagnes volcaniques propices au pâturage. A l’Est, le Pays de Massiac, porte d’entrée du Cantal, bénéficie d’un microclimat propice à l’arboriculture, au maraîchage et à la culture de la vigne.
A travers l’élaboration de ce PAT, Hautes Terres Communauté et ses partenaires ont comme objectif d’aboutir à la création d’un système agricole et alimentaire territorial qui préserve et valorise les ressources locales, créatrices de valeur ajoutée pour les producteurs et de liens sociaux pour les habitants. Cette démarche a vocation à s’inscrire dans le projet de territoire de l’intercommunalité, véritable feuille de route transversale, ambitieuse et structurante de son avenir.
Hautes Terres Communauté est déjà engagé dans de nombreuses démarches transversales (TEPCV, CLS, contrat enfance jeunesse, CTE avec le SYTEC et Saint-Flour Communauté …) et dans l’agriculture et l’alimentation. L’ancienne communauté de communes du Pays de Massiac avait défini en 2016 une stratégie d’intervention sur l’agriculture et l’alimentation, issue d’un vaste travail de concertation. Depuis 2017, dans le cadre de ses compétences en faveur du développement économique et de l’aménagement du territoire, Hautes Terres Communauté a contribué d’ores et déjà à plusieurs démarches collectives pour accompagner l’agriculture et l’alimentation du territoire (Cézallier bio qui visait à développer l’agriculture biologique et la consommation de produits biologiques, projet TEMOIN visant à une réflexion transversale de la transmission agricole, accompagnement de porteurs de projet, rénovation du dernier abattoir public de l’Est Cantal, opération « semences locales » menée en partenariat avec Saint-Flour Communauté).

Ce PAT est une réelle opportunité de rassembler et de concerter la multitude des acteurs locaux. Il permettra de pérenniser et de coordonner les actions déjà en place mais aussi d’en favoriser l’émergence.

Afin de réaliser un diagnostic partagé avec les acteurs locaux, Hautes Terres Communauté avait recruté un stagiaire en 2019 pour une durée de 6 mois. Ce premier état des lieux ainsi que la stratégie qui avait été élaborée par l’ancienne communauté de communes du Pays de Massiac ont permis d’aboutir à la construction de 5 axes stratégiques :
 Favoriser l’installation et la transmission des exploitations agricoles ;
 Accompagner l’évolution des pratiques en faveur d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement et rémunératrice ;
 Valoriser l’agriculture, les productions et produits locaux, encourager leur diversité ;
 Encourager une consommation saine, responsable et locale ;
 Coordonner et assurer la cohérence des actions.
En novembre 2019, Hautes Terres Communauté avait répondu à un appel projet du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation sur l’émergence des PAT. Sa candidature a été retenue en juin 2020.
Grâce à sa sélection par le Ministère de l’Agriculture et l’Alimentation, la communauté de communes a créé un poste de chargé de mission Agriculture et Alimentation sur 2 ans pour finaliser le diagnostic, animer la concertation pour aboutir à un plan d’action multi-partenarial, et mettre en place les premières mesures.

Cette démarche de construction de PAT se veut pérenne, efficace, multi-partenariale et transversale. Les élus de Hautes Terres Communautés feront partie intégrante de cette réflexion pour répondre aux enjeux du territoire de la fourche à la fourchette.